Giulia Larigaldie

ROMANS

Une scène se déroule devant mes yeux fermés, elle me chuchote avec urgence de la raconter… Un jour, soudain, cela devient une évidence : je dois écrire un livre.

Tout commence avec une page blanche, promesse d’une aventure unique et d’un voyage riche en surprises.

Et, quand le mot fin apparait, il reste cette joie profonde et irremplaçable, ce sens d’accomplissement si gratifiant…

“Et la vie reprit à petites foulées” – En librairies depuis le 17/08/2021

Dire que tout oppose Pauline, femme mûre un peu trop parfaite, Pascale, mère au foyer mal dans sa peau, et Laura, jeune trentenaire au redoutable franc-parler, relève de l’euphémisme. Leurs chemins de vie, leur rapport au monde, mais aussi leurs objectifs… absolument tout les sépare. Hormis un détail : elles vont s’inscrire à un club de course à pied et n’auront d’autre choix que de faire équipe ! Les voilà donc à petites foulées autour du lac d’Annecy pour tenter de s’apprivoiser jusqu’à devenir de véritables alliées.

Quel secret Pauline cache-t-elle sous cette façade parfaitement lisse et brillante ? Pourquoi Pascale se sent-elle si inadaptée ? L’épreuve à venir la conduira-t-elle à se dépasser ? Quant à Laura, que fera-t-elle de cette relation stagnante ? Ira-t-elle au-delà de cette peur viscérale de l’engagement ? Ensemble, franchiront-elles la ligne d’arrivée ?

Des personnages si vrais qu’ils font écho à notre propre réalité. Des sujets profonds pour célébrer la sororité. Et une véritable bouffée d’air pur qui nous donne envie d’enfiler nos baskets !

Séance dédicace à la Fnac Annecy le samedi 11/09/2021 à partir de 15h00.

Avis des blogueuses / influenceuses littéraires :

« Avec Et la vie reprit à petites foulées, Giulia Larigaldie nous offre un premier roman plein de tendresse, qui donne envie de chausser ses baskets ! Avec pour toile de fond la course à pied, l’autrice développe des thèmes profonds comme la maladie, le manque de confiance en soi ou encore le deuil. Elle le fait avec précision et sans cliché.

J’ai passé un super moment de lecture grâce à la plume entraînante de Giulia, et je me suis rapidement attachée à la palette de personnages. Un texte à découvrir sans plus tarder ! »

@mademoisellelit

« J’ai été tout d’abord séduite par le lieu de l’intrigue : la ville d’Annecy et les paysages de Haute-Savoie. J’ai aimé le fait que ces trois femmes soient blessées, que leur passé ou leur vie actuelle révèlent au fil des pages des facettes complètement cachées au premier abord. Il est également très intéressant de voir comment ces trois femmes qui n’ont rien en commun vont se rapprocher et devenir amies au gré des mois. »

@petite_etoile_livresque

« Touchant et humain, ce livre est une douceur qui vous accompagnera au soleil. Riche en émotions, une fois commencé vous ne voudrez plus le lâcher tant on s’attache au trio que forment Pauline, Laura et Pascale.

Vrai roman de vie, en passant du rire aux larmes, c’est aussi l’éloge de l’amitié qui naît et qui permet d’avancer. Chacune pourra se retrouver à travers ces trois super femmes pleines de ressources et d’espoir qui doivent faire face à certaines épreuves inévitables de la vie.

Ce livre m’a réconciliée avec la course à pied et m’a donné l’envie de chausser mes baskets pour me libérer ! »

@rdv.avec.moi.maime

« Ce roman raconte la vie, raconte l’espoir. La plume de l’autrice est tantôt douce – dans le sens du détail, même dans les plus petites choses du quotidien, c’est une vraie poésie, elle fait ressortir le beau – et tantôt percutante – criante de vérité sur les affres, les blessures de la vie.

À la fin de cette lecture, j’ai ressenti beaucoup de gratitude envers ces femmes qui chacune à sa manière me laissent quelque chose pour la suite du chemin… à pied ou en courant.

Installez-vous confortablement, car vous n’aurez pas envie de les quitter de sitôt. Belle lecture ! »

@nantes_lectureclub

« Ce roman m’a beaucoup touché. Une lecture tellement motivante, des personnages très empathiques, hypersensibles, chacun à sa façon. J’ai beaucoup aimé ces femmes, elles étaient vraiment très attachantes. »

@pulul_la_libellule

« J’ai refermé ce roman avec une phrase d’une chanson de Daniel Balavoine en tête : “Et je cours… je me raccroche à la vie”, car c’est exactement ce qui se passe avec Pascale, Pauline et Laura au fil des pages.

Je me suis littéralement laissée emporter par l’histoire, j’ai souri, j’ai ri, j’ai été émue aux larmes… et cette fin majestueuse : quelle belle victoire ! Totalement feel-good.

Cela me donnerait presque envie de me mettre à la course à pied, tiens ! »

@krokette

« Un roman initiatique prenant, surprenant et émouvant, sur le destin de trois femmes fortes que tout oppose en apparence, mais qui sont “unies” par un lien invisible et une passion commune.

L’autrice, dont l’écriture fluide nous captive, nous entraîne dans un maelström d’émotions.

La recherche de soi, mais aussi le dépassement de soi et l’accomplissement personnel, voilà les thèmes qui m’ont plu et qui font la force de ce roman en plus de ses protagonistes attachantes et pittoresques !

C’est un bel ouvrage rempli de bienveillance, de tolérance et de résilience sur fond de défi sportif. »

@carol_in_besac

« Ce roman m’a tout à tour émue et fait sourire. J’ai beaucoup aimé le climat qui règne entre ces femmes et l’esprit d’équipe né au fur et à mesure de leurs rencontres.

Ce livre alterne entre moments de légèreté, de bonheur et de douleur et je crois que c’est là, la raison de sa réussite. J’ai vraiment eu l’impression de faire partie de la bande de copines et de participer à leurs entraînements et tranches de vie !

Une lecture dynamique et tendre à la fois qui véhicule un beau message d’espoir, de persévérance, de partage et d’amour ! »

@book_rockeuse

« J’ai été profondément touchée par chacune de ces femmes avec des profils si différents nous dévoilant petit à petit des sentiments profonds. Cette histoire nous apprend qu’il n’est jamais trop tard pour s’accepter et se retrouver soi-même, c’est une belle leçon de vie.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman riche en émotions. »

@delices_de_lecture

« Une amitié scellée, une renaissance pour chacune d’entre elles, qui nous donnent à nous aussi, l’envie de nous dépasser et d’aller toujours plus loin !

Un ouvrage oscillant entre force et sensibilité illustrant bien l’adage que chaque petit pas compte. Une lecture énergisante ! »

@les_lectures_du_petit_fruit

« Un bel hymne à la sororité, l’amitié, le dépassement de soi, la vie. Une leçon d’humanité qui rend l’histoire vraiment touchante, inspirante… et nous donne envie de nous inscrire dans un club de ce style pour, nous aussi, déplacer des montagnes ! »

@stephanie_chaulot

« Un livre qui sent bon l’amitié et qui fait du bien ! J’ai adoré découvrir ces trois femmes que tout paraissait opposer et pourtant… J’aurais presque envie d’aller m’inscrire à un club de course à Annecy si cela me permettait de rencontrer ces personnages hauts en couleur ! Chacune a un quelque chose de touchant, de fort, de profondément humain.

“Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”, cette maxime a pris tout son sens à leurs côtés. Et je crois que c’est ce que je retiendrai le plus dans ce doux roman à la fois vitaminé, plein d’humour et d’émotions : l’Amitié avec un grand A. »

@misss_lilie

10 ans plus tard…

“Fractionnés de vies” (2011) vers une seconde vie !

Publié par les Éditions Jouvence, il sera disponible à la vente le 17 août 2021 (publication au format poche dès 2023) avec un nouveau titre et une nouvelle couverture !

Finaliste Prix des Étoiles Librinova 2020 !

Février 2021 : Classé 5ème sur 1666 manuscrits enregistrés !

Coup de coeur chez Librinova

*LE COUP DE COEUR D’ANAÏS*

Vous avez envie de vous plonger dans un roman choral captivant qui met en scène des destins de femmes ? Je vous conseille de découvrir “Fractionnés de vies”, le premier roman de Giulia Larigaldie que je viens de lire d’une traite ! Pauline, Laura et Pascale sont trois femmes aux âges et parcours de vie différents qui ne se connaissent pas mais qui se retrouvent forcées de faire équipe dans un club de course à Annecy. Leur rencontre est un vrai électrochoc. Ensemble, elles vont apprendre à affronter leurs peurs, à se surpasser et à s’apprivoiser jusqu’à construire la plus belle des amitiés. Un hymne à la vie et à ses petits bonheurs précieux : l’amour de la nature, le goût de la lecture, la pratique d’un sport et le dépassement de soi. Un hommage à la famille et à l’amitié qui fait du bien 

Anaïs, Librinova le 27 novembre 2020

“Fractionnés de vies” – Commentaires clients Amazon, extraits :

J’ai traversé toutes les émotions en lisant ce roman, que j’ai adoré. Ces portraits de femmes très différentes, qui chacune affronte la vie avec courage, chacune à sa manière, malgré les tragédies qui ont laissé des blessures qui ne se révèlent que petit à petit, c’est une image de la vie avec tout ce qu’elle a de doux, d’amer, de beau et de tragique. On ne s’apitoie jamais, l’auteur n’en laisse pas le temps, mais on est balloté de toutes parts avec les personnages, transporté d’une boule dans la gorge au rire, du début à la fin. J’ai adoré l’enchevêtrement des destins et des perspectives de ces trois femmes, comme des fils séparés qui finissent par former un tissage. Chose peu courante pour un premier roman, les personnages secondaires sont aussi intéressants et aussi bien dépeints que les personnages principaux.

L’écriture magnifiquement ciselée vous enchante et c’est un vrai régal que de voir s’épanouir au fil des pages une authentique et émouvante histoire d’amitié fondée sur les belles et nobles valeurs du sport, notamment la solidarité, la diversité et l’engagement. La beauté et la fragilité de la vie humaine y est aussi exprimée avec beaucoup de subtilité et sensibilité. En résumé, un trésor de roman qui vous touche au plus profond et rentre en résonnance avec vos expériences personnelles !

Après avoir lu quelques pages de cet ouvrage, on est ne peut plus le lâcher et il vous tient en haleine jusqu’à la fin … L’auteur a un réel talent pour captiver le lecteur et entretenir le suspense. Mais plus encore c’est la finesse des personnages, la capacité de l’auteur à décrypter avec précision les sentiments des 3 personnages clefs qui impressionne le plus chez ce nouvel auteur. À cela s’ajoute une belle fluidité de l’écriture qui porte le lecteur et lui procure un grand plaisir.

J’ai A-DO-RÉ ce bouquin. Au début, j’ai eu du mal de le lâcher, j’avais très envie de voir Laura, Pascale et Pauline évoluer. Par contre, quand j’ai vu que j’allais arriver au bout…. J’ai ralenti le rythme… Je n’avais pas envie de terminer le livre et de laisser tomber les filles.

Une rencontre bien emmenée, avec des personnages qui sonnent juste et une histoire (des histoires) qui porte(nt) le lecteur jusqu’à la dernière foulée, jusqu’au dernier mot. Pour un premier roman, c’est une réussite !

Des personnages magnifiques, des descriptions de paysages (du Pérou à la Savoie) qui ne le sont pas moins. La vie racontée avec une grande sensibilité, de l’humour, sans aucun préjugé et beaucoup d’énergie.

“Les confidences de Shalamar” (en cours d’édition finale)

C’est le long week end du 15 août : la canicule se poursuit et Bison Futé voit rouge. Pour couronner le tout, la SNCF fait grève. Rose – 83 ans – ne pourrait choisir pire moment  pour mourir ! En plus, son testament a disparu dans la maison de famille, Shalamar.

Retrouvailles familiales et cohabitation forcée à Shalamar durant ce long week end, à la recherche du testament égaré. Pour cette gigantesque chasse au trésor, chaque pièce de la maison est prétexte à raconter, se remémorer un instant du passé de Rose et de sa famille peu conventionnelle. Tout cela sous l’œil lucide de Lucie, la jumelle de Rose, jusque-là toujours effacée mais qui se trouve contrainte de prendre les choses en main. Ce ne sera pas de tout repos. Les rancunes tenaces mais soigneusement enfouies éclatent, des secrets de famille font surface.

Entre tournantes de tennis, soirées boum tri-générationnelles, confitures de mirabelles et autres rituels, les membres de cette tribu que la vie a malmenée se confrontent et cherchent une rédemption.

Par petites touches, et malgré des apparences trompeuses, se dévoile l’immense intimité de ces deux jumelles. Des sentiments violents, profonds, qui se lisent entre leurs silences et railleries. Comme souvent dans les familles, les protagonistes sont rangés dans des boites étiquetées qui prennent la poussière. Une violente secousse, et les boites tombent. Leur contenu se répand au sol et tout est mélangé ! La structure rigide se fissure et laisse place à une terre vierge où l’on peut redécouvrir les siens et réinventer sa famille.